Et je pèse mes mots...

Henri IV, roi du soft porn pour France 3?


La pensée du jour
Il suffit d’un gramme de merde pour gâcher un kilo de caviar.
Mais un gramme de caviar n’améliore en rien un kilo de merde.
Roland Topor

L’humeur du moment
Hier soir, sans surprise, j’étais devant France 3 pour regarder le téléfilm sur Henri IV, mon roi chouchou.
Que dire ?
A part parodier Jean-Pierre Coffe et jeter ma zapette au milieu du salon en criant « mais c’est de la merde ! » je ne vois pas…

Décryptage en quelques points…
D’abord, le choix des acteurs.
Julien Boisselier pour « incarner » Henri… Non, mais quelle idée !
Evidemment, je ne m’attendais pas à un accent Béarnais, mais j’espérais une voix forte, ferme, virile… pas ce son mièvre, doucereux, à la limite du niais.

Dans le rôle du  jeune et souffreteux Charles IX, roi mort à 23 ans, un quadra trop enrobé qui surjoue la folie;
Pour le fin muguet Henri III, un sous Besnehard grimé en folle hystérique, et ainsi de suite…

Les dialogues sont au diapason, avec des envolées lyriques involontairement comiques « haaa, je veux la paix, pas la mort ! », récitées mollement.
Je pressens le coup du «panache blanc» pour la semaine prochaine.

Je garde le meilleur pour la fin : Un scénario qui, d’après le programme télé, veut éviter les images d’épinal et moderniser le mythe.
Fallait pas. Vraiment, fallait pas.
Prendre Henri IV comme sujet de film et en faire ce gloubi-boulga, ce ramassis de poncifs en survolant la partie politique de l’époque n’était décidément pas une bonne idée.
Vous m’objecterez qu’il devait bien y avoir quelque chose, que sans entrer dans la guerre des religions, la montée de la Ligue, le désir d’unifier le pays ou les querelles familiales il a bien fallu trouver de quoi remplir les minutes.
Oui.
Tout à fait.
Pour lier les scènes entre elles, du cul, du cul et encore du cul.

On se serait cru devant le téléfilm comico-érotique des dimanches soirs d’antan sur M6. Du fade, du ridicule, du pseudo esthétisant, de l’inutile.

La mauvaise nouvelle, c’est que pour le moment, Henri est marié et fidèle. Ça limite les dégâts.
La semaine prochaine, frais célibataire il va s’en donner à cœur joie.
Je crains le pire.
Je crois que j’opterai pour un bouquin…

Le cadeau du jour
Henri IV sur France Télévision, ça peut aussi être réussi.
La preuve :

Publicités

4 réflexions au sujet de « Henri IV, roi du soft porn pour France 3? »

  1. On dirait que tu n’as pas aimé… Et je crois que tu n’es pas la seule.
    Mais j’aime bien ta « critique »
    Henri Siffredi, amateur de relations tintimes, il fallait y penser!

  2. bien d’accord avec toi sur tous les points ! rien à voir avec la réalité, quelle déception. Je ne regarderai pas la suite non plus. J’aime bien cet acteur, mais pas dans ce rôle qui nécessitait quelqu’un de bien plus « viril ».

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s