Et je pèse mes mots...

Esprit de Noël, es-tu là?


La pensée du jour
Celui qui a inventé Noël devait tenir un magasin… 
Jean-Marie Gourio

L’humeur du moment
Sur les conseils de Sam Eléon, un post sur Noël, ou plutôt sur « l’Esprit de Noël ».

Globalement, j’ai abordé la saison des fêtes sans entrain mais sans rejet non plus, presque avec indifférence. Forcément : je n’aime pas l’hiver, Noël tombe en hiver… faites les maths !

Puis assez rapidement, grâce à l’invasion des publicités – que ce soit sur les ondes, dans le métro ou dans les magazines – je me suis sentie littéralement gavée de bagues à 789€, de foie gras au meilleur prix ou du dernier écran plat à 2900€, tellement abordable qu’on n’a pas besoin d’avoir été sage pour (se) l’offrir. Un décalage total avec les informations des semaines précédentes sur le nombre de chômeurs en hausse, la baisse du pouvoir d’achat, la crise, les disparités entre la France d’en haut et celle qui, bien que travaillant ne trouve pas de logement et dort dans sa voiture et enfin l’explosion de la fréquentation des Restos du Cœur.

L’actualité n’est indécemment pas en reste, avec chaque jour son lot de nouvelles essentielles sur la composition du repas du réveillon dans une famille Chti, le choix des cadeaux ou un éleveur de chapons. Il n’y a plus de SDF mourant de froid, plus de petit africain rachitique ni de salarié Continental sur le carreau… Je choisis vite de zapper sur BFM ou de ne rien regarder…

Et pourtant, voilà que Noël, cet exercice périlleux, me rattrape et je me surprends à trainer sur le net ou devant les vitrines à la recherche de l’inspiration, du cadeau idoine…

J’ai peur d’oublier quelqu’un, de mal choisir, de ne pas trouver le présent qui montrera à la personne que je suis attentive à ses goûts, ses envies ou ses besoins. Pas toujours facile quand la liste des proches s’allonge !

Je fais comme si c’était pour moi : quand je reçois un cadeau, j’y vois ce que la personne a appris de moi, de ma sensibilité, de mes envies, de mes préférences. J’y lis la manifestation de son affection. Je préfère rien ou du fait-main/ fait-cœur à un truc – même cher – acheté à la va-vite pour ne pas avoir les mains vides.

Un cadeau, c’est un peu le reflet qu’on renvoie à quelqu’un de ce qu’on vit de lui.

Vu comme ça, normal que cela me prenne des heures de cogitations… mais lire le plaisir ou la surprise dans le regard de celui qui reçoit ? Priceless !!

Le cadeau du jour

Publicités

10 réflexions au sujet de « Esprit de Noël, es-tu là? »

  1. La magie s’arrête dès que l’on ne croit plus au père noël, ensuite cela devient une foire commerciale. Même les marchés de noël qui à la base était artisanal ont perdu leur esprit initial et son devenus une foire aux pigeons
    Pour beaucoup, Noël est le jour où il faut faire un maximum de cadeaux à leur proche, on évalue l’importance d’une personne à la valeur des cadeauxa lors pour de l’amour et de la compassion : « pas assez cher mon fils … »
    On ne parle plus non plus de ces associations qui assurent un repas à ceux qui ne peuvent en avoir. Malheureusement si on en parle plus, elles auront moins de dons, et moins de moyens pour les années suivantes.
    Buisseness is buisseness alors à quoi bon s’encombrer d’un esprit qui ne se manifeste qu’une fois dans l’année

  2. Ah, je suis contente de voir que mon idée d’écrire sur l’esprit de Noël t’a emballée. Et je ne suis pas déçue du résultat. J’en ai d’autres en magasin !

    L’esprit de Noël pour moi, c’est excitant un mois avant et plus ça approche, plus ça me démoralise. Quoique cette année, la grippe A ayant totalement monopolisé mon esprit… Comme on nous a prédit l’extermination de la population, allez zou, le sapin en plastique est resté au placard et on est allé acheté un Vrai Sapin !
    Comme je suis radine, et si je résiste au virus, j’aurais besoin d’argent, donc je n’ai pas cédé à la tentation d’acheter des choses hors de prix. J’achète UTILE !
    Et puis, j’ai toute l’année pour offrir des petites choses faites-mains, ( si bien sûr j’échappe à la seconde-troisième-énième vague de grippe A ! ) e pense déjà faire une sorcière en terre pour une telle, un elfe pour telle autre.

    C’est tous les jours Noël !!!

  3. Comme toi je ne suis pas une grande fan de l’hiver et encore moins de Noel! Période qui me mets mal a l’aise: trop de tout,trop vite, la sensation s’étouffer!tu as su retranscrire ce que souvent je ressens en cette période de fête contrainte.

  4. haaa, Pooky, pas facile Noël, il y a une telle pression. Chacun en a une envie différente : pour un, c’est imposer son choix de cadeaux sans discernement, pour l’autre, c’est recevoir, cumuler les cadeaux, pour un autre encore c’est le repas sans fin, le « gavage »… Comme le dit Sam, c’est Noël tous les jours
    L’idéal est de le fêter avec ceux qui en ont la même perception

  5. Pour moi non plus, Noël n’a plus le même goût qu’avant… Nostalgie du temps où une certaine effervescence régnait au matin de Noël dans la maison, lorsque, tout excités, mes enfants dévalaient les escaliers pour savoir ce que le Père Noël leur avait apporté… et qu’ils ramenaient tous leurs cadeaux dans la chambre, je pouvais lire la la joie dans leurs yeux ! Ils étaient ravis et heureux des cadeaux reçus. Aujourd’hui, je suis mamie et mes petits enfants sont insatiables, ne manifestent pas vraiment leur joie devant tant d’argent dépensé malgré les difficultés de la vie…. Trop pour certains, rien pour d’autres ! injustice, toujours… Trôp gâtés, blasés par tant de cadeaux à la fois ? des cadeauxd ? ils en reçoivent toute l’année, sans attendre certaines occasions….. il faudrait leur apprendre à apprécier la chance qu’ils ont et surtout, à partager………..je suis contente de constater que dans ce monde, il y a encore des personnes sensibles capables de raisonner avec bon sens et qui savent apprécier les efforts de ceux qui en font….merci pour cette sagesse, cette beauté d’esprit rare de nos jours ! je suis vraiment touchée par la sensibilité de ce texte…. merci Pooky !!!!!

  6. Je l’ai déjà dit sur le forum

    Mais pour moi Noêl c’est donner des souvenirs a mes efants
    Même si j’ai aussi la nostalgie de leurs jeunes années , J’essaye de préserver leur optimisme dans les jours assez sombres de cette actualité qui nous saute au visage chaque jour .

    J’essaye seulement de faire en sorte qu’ils gardent un certain optimisme , un joie de vivre dont ils auront besoin certainement plus tard ..

    j’ai grandi dans un esprit de Noêl très prézent chaque année , même si les jouoets n »étaient pas aussi nombreux que maintenant .

    Et c’est ce que je veux essayer de faire passer : ce n’est pas la valeur du cadeau qui compte , c’est l’amour qui l’a fait se confectionner ou se choisir ..

    j’ai remarqué que j’ai souvent dit j’essaye .Et c’est normal , je ne serai jaais sûre d’y être parvenue , j’espère en tout cas …

  7. Je vois que je ne suis pas la seule à adopter la bof attitude face à ce monde merveilleux de la surconsommation pendant les fêtes ! J’y vois un seul côté positif : faire plaisir à ceux que l’on aime et ceux là ne font pas forcément partie de la famille biologique mais de la famille de coeur. Et pour faire plaisir il n’y a pas besoin de calendrier : c’est une affaire de tous les jours et d’attention portée à la personne.

  8. Destroyed Noel, plus de cadeaux, plus de rêves…la nostalgie n’a qu’un goût amer tant le consumérisme a pris le pas sur le plaisir. Bon ! on ne va pas se laisser envahir par le blues. Quid du plaisir de se parler et d’évoquer le bonheur et les bons moments passés tout le long de l’année…mais c’est vrai que j’ai cogité en me disant « qu’est-ce que je vais bien pouvoir offrir à un mon filleul dont la chambre est envahie de jouets ? qu’est-ce qui pourrait bien lui faire plaisir ? » môm, c’est tellement vrai ce que tu dis !

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s