Et je pèse mes mots...·Res Politicus

Les pangolins et les margoulins


La pensée du jour
Beaucoup cependant espéraient toujours que l’épidémie allait s’arrêter et qu’ils seraient épargnés avec leur famille. En conséquence, ils ne se sentaient encore obligés à rien.
Albert Camus (auteur visionnaire)

L’humeur du jour
C’est né en Chine, chez les boulotteurs de pangolins.
Loin.
Loin de nos territoires et de nos assiettes.
On a manqué d’humilité.
On a regardé le virus se répandre comme si c’était quelque chose qui ne nous toucherait pas. Par précaution, on a évité les restos asiatiques et mal traité nos compatriotes bridés. On a regardé les confinements des chinois et leur détresse comme on aurait frémi devant un épisode de Black Mirror.
Et on a vaqué à nos occupations.

On a identifié un « patient zéro » dans une station de ski française mais « ça tombe mal, les vacances à la neige vont commencer ».
Ça a débarqué en Italie, mais là-bas, le système de santé est tellement pourri, les pauvres… et puis dans l’Oise aussi, parce que forcément, on a rapatrié des gens de Wuhan et ça c’est fait en passant par Creil. Mais c’état encore loin pour certains…

Une éclosion = une explication.
Et des demi-mesures.
Ecoles fermées car enfants vecteurs potentiels, mais parents encore dans les transports, les boutiques, les restos, les bars, les clubs de sport…
Et le mot pandémie fait son apparition, en même temps que les phases 2 renforcée et les chiffres tombant chaque soir comme autant de glas…

Et pourtant, toujours rien de cohérent : on est dans un département « stade 2 renforcé », mais on doit aller bosser à Paris (où miracle, à ce moment là on ne dénombrait aucun cas, merci Agnès ?)
On prend le train ou les transports (pas désinfectés), on se colle aux autres, on file sur le marché, on réclame d’aller au ciné, au resto, au foot…

On fait les courses comme pour une fin du monde, pâtes, eau et papier toilette (mystère total, pour traduire le fait qu’on est dans la merde ?) en France, mais aussi en Australie ou aux Etats-Unis..
On peut remercier les margoulins qui se sont succédé dans les médias et contredits au sujet de cette « grippette ».
On peut remercier les Agnès, Sibeth décidément trop bêtes et leurs amis, avec leurs annonces, contre-annonces et instructions peu claires notamment sur les conditions de rassemblements, la propreté dans les transports et autres encadrement sanitaires qui ont abouti à ce que chacun, finalement s’invente ses propres règles…

Le Président nous exhorte à « faire nation », nous rassure que l’état sera providence « quoi qu’il en coûte ». Et en même temps…
Certains n’ont toujours pas compris que la contagion est invisible et que si on se sent si fort qu’on ne peut être malade, rien ne nous empêchera de contaminer les autres.
Ce n’est pourtant pas le virus qui se promène, c’est nous qui l’emportons partout…

Et pour ça, on peut aussi remercier l’incohérence de conserver l’échéance municipale, au moment où on annonce que tout ferme.

Le cadeau du jour
Mon amie Marie-Laure, infirmière, est encore une fois en première ligne.
Elle nous conseille d’écouter cette intervention, en en tenant compte

2 réflexions au sujet de « Les pangolins et les margoulins »

  1. Si tout le monde respecte les mesures d’isolement social, VOUS serez les héros. Pas seulement nous. Nous ne sommes que le maillon de la chaîne.
    Courage à tous ♥️

  2. Mais pourquoi les élections municipales ont eu lieu ?????
    Et aujourd’hui, on nous dit que l’on ne décidera que mardi pour savoir si on annule ou pas le 2eme tour !!! Probablement pour prendre la meilleure décision possible, d’un point de vue politique en marchant
    Sibeth, si bête….
    Macron, si xxx

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s