Et je pèse mes mots...

Les torchons et les serviettes


La pensée du jour
Pourquoi cette fausseté dans les rapports humains ? Pourquoi le mépris ? Pourquoi le dédain ? Où est Dieu ? Que fait la police ? Quand est-ce qu’on mange ?
Desproges

L’humeur du jour
Fallait-il donc que tout change pour que rien ne change…

Enfin non, pas « rien ».
On a troqué la Gueuse pour Mr Mépris.
Gentil avec les « grands », cassant avec les petits.
Les torchons et les serviettes.
Les « à considérer » et les « pas grand chose ».

Les couloirs bruissent déjà de ses remarques sèches, des boules au ventre revenues, du barrage qu’il fait pour que nul n’accède à son supérieur au discours humaniste… La déception est à la hauteur de l’espoir suscité par le renouvellement.
Faut dire que le renouvellement a été partiel. Les sbirettes sont toujours là, protégées par un statut auquel aucun gouvernement ne touchera jamais. Celui de la haute fonction publique.

Vous avez dit dégoût ?

Le cadeau du jour

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les torchons et les serviettes »

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s