Et je pèse mes mots...·Ma vie Mon oeuvre

Silences


La pensée du jour
Le silence a le poids des larmes.
Aragon

L’humeur du jour
Train de 5h58. Plein. Silencieux.
Vélib matinal. Rues vides. Aucun fêtard trainard.
La rue de saint Denis résonne presque.
La porte de l’Institut est fermée – il me faudra sonner, une première en 15 ans –  le drapeau tricolore en berne, enrubanné de noir, une rediff  pénible de janvier…

Une boîte mail pro pleine de messages « are you ok ? », qui sous-entend – je ne suis pas parisienne – qu’au-delà des atteintes physiques il y a les insidieuses, psychologiques.
Trop de messages d’annulation de mes chercheurs étrangers  : certains ne sont pas autorisé à venir à Paris dans 2 semaines par leurs administrations, d’autres hésitent car leurs pays se sont aussi engagés contre l’EI. Paris ne leur fait pas peur. Le voyage, si.

Allocution inspirée de notre tête dirigeante « la seule réponse à ces attaques tient en ces mots : restons nous-mêmes ».

Terrasses désertées le midi.

Métro bondé le soir, regards vaguement suspicieux. Colis suspects justement. En cascade sur la 7, la 1, la 4… un vrai loto…
Par sms ou par mail, une seule conversation, le même besoin d’évacuer cette attaque qui ciblait tout le monde et donc qui ciblait chacun.

Le cadeau du jour
et vive la France !
vive la France

Publicités

5 réflexions au sujet de « Silences »

  1. Devant autant d’horreur, il n’y a pas de mots.
    Le silence, le recueillement, sont un humble et moindre hommage aux victimes
    ensuite qu’adviendra-t-il…

  2. Une réalité affreuse et pourtant prévisible… Mais qui croit encore aux avertissements de personnes lucides ? Comment ne pas jeter un coup d’oeil sur cette pensée (de Lamartine)

     » Le livre de la vie est le livre suprême.
    Qu’on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ;
    Le passage attachant ne s’y lit pas deux fois.
    Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ;
    On voudrait revenir à la page où l’on aime.
    Et la page où l’on meurt est déjà sous vos doigts.

    et même pousser un peu plus loin la recherche dans la méditation ?
    Le saint livre contient toute la lumière sur tant d’événements qu’il est difficile
    de fermer les yeux sur ceux-ci…
    Heureux sont ceux qui se laissent « toucher » par lui !

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s