Et je pèse mes mots...

Elles beuglent donc je fuis


La pensée du jour
Ce n’est pas la vache qui beugle le plus fort qui a le plus de lait
Proverbe gaélique à ruminer sans modération

L’humeur du jour
Corvée courses ce matin.
Rapide, certes, mais douloureusement sonore.
Rappel efficace du pourquoi j’évite cette purge au maximum : l’intégrale de Mariah Carey ou consœurs braillardes qui confondent hurler des vocalises et chanter ne sera jamais un son agréable à mes oreilles délicates.
Ni pour manger de la saucisse, ni pour acheter des croquettes.

La pollution sonore.
Une raison supplémentaire de préférer le Drive.

Le cadeau du jour
Double peine

4 réflexions au sujet de « Elles beuglent donc je fuis »

  1. sur l’ile, aux heures prévues à cet effet, nous avions l’annonce des décès à l’hyper et compagnie… entre Maria et ça… mon coeur balance… mais je crois que les morts l’emportent. pauvre Maria.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s