Et je pèse mes mots...

On la trouvait plutôt jolie, Lily…


La pensée du jour
Il a été décidé qu’on reparlerait, dès les petites classes, d’éducation civique, d’honnêteté, de courage, de refus du racisme et d’amour de la République. Il est dommage que l’école ne soit fréquentée que par les enfants.
André Frossard

L’humeur du jour
La semaine dernière, à la défaveur d’un énième aléa ferroviaire, j’ai eu la compagnie deux heures durant d’une jeune femme que j’avais connue dans une vie précédente. L’occasion de faire un récap succinct à base de « comment ça va vieille branche ?» avec la superficialité qui s’impose pour ce type de relation. Traduction, au bout de 20 minutes, il fallut passer à l’étape «la pluie et le beau temps » et je ne fus pas surprise de l’entendre prononcer le nom de Christiane Taubira avec une pointe de sarcasme. Qui n’a pas été choqué par l’affaire des bananes ou la une du torchon qui commence par un M comme merde ?

Ben pas elle, visiblement, car son blabla ne concernait en rien le banana-gate. Ça se limitait à des considérations politiques oiseuses. Je n’ai pas pu m’empêcher de mentionner le décalage entre sa bien-pensance affichée de catho pratiquante et le venin verbal sans une once de compassion ou même un soupçon d’indignation non pas pour la politicienne mais pour la personne salie. Mes besoins de cohérence sont visiblement trop exigeants pour être satisfaits…

Evidemment, je déteste ces nouveaux discours décomplexés. A quand le retour de « y’a bon les blancs ? » A quand une normalisation des catégories hommes/sous hommes ?

Pourtant, au moment de la première attaque bananière, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’enfin, du fait de la position de Christiane Taubira on allait toucher la limite des saillies vomitives. Parce que souvenez vous de ces militants qui en 2011 déjà parlaient de mettre les immigrants dans des avions d’où ils pourraient tomber dans l’Océan, ha, c’te bonne blague… Mais non. On peut aujourd’hui attaquer sans se sentir honteux. Depuis cette une, des voix se sont élevées, avec talent et véhémence.

Mais seule conséquence est l’explosion des ventes de ce torche cul.
Encore combien de temps faudra-t-il supporter que les finalités sonnantes et trébuchantes passent avant les valeurs humaines?

Les cadeaux du jour
Faudrait pouvoir dés-élire certains élus, n’est ce pas? 

3318471_taubira-declerck

On peut aussi réviser ses classiques

Publicités

3 réflexions au sujet de « On la trouvait plutôt jolie, Lily… »

  1. Les dés-élire et pas que les certains…Tes besoins de cohérence ne sont nullement trop exigeants pour être satisfaits… juste que le monde devient fou.
    Garde le cap, Pooky, si les gens comme toi disparaissent, il ne restera plus d’espoir

    1. Je ne peux m empecher de trouver Elle opportuniste avec sa couverture « femme de l année ». Ca ressemble a de l anti minute mais le fond reste le même : la couv qui va faire vendre

  2. C’est tout simplement honteux et je suis scandalisée qu’on se fasse de l’argent avec de tels torchons ! je pense qu’il faudrait revenir sur certaines valeurs humaines qui se perdent de plus en plus ! le monde régresse et c’est bien dommage

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s