Billet allégé.

Que sont nos Poilus devenus?


La pensée du jour
La guerre est comme la fièvre typhoïde ; il faut la fuir, mais si on l’attrape, il faut lutter !
Etienne Tanty – Paroles de Poilus

L’humeur du jour
En ce 11 novembre, un point « poilus ».


Des poilus de la grande guerre, il n’en reste plus.

Lazare Ponticelli, dernier des Poilus de 14-18


Les poilus chevelus ont presque disparu.

Dommage, on dit rarement non
à un Magnum.
Même en hiver.


Des poilus du cul, ça s’fait plus trop non plus…

Photo non maison.
Je précise

Idem pour les foufounes poilues

no comment...
no comment…

Le cadeau du jour
Petit poilu hargneux contre petit poilu craquant…

image

Publicités

6 réflexions au sujet de « Que sont nos Poilus devenus? »

  1. Grande pensée émue pour les Poilus de la guerre, ils ont tant souffert et tant donné et avec tous les horreurs traversées, ils ont vécu centenaires…

    Bon, l’homme-singe, une toute autre sorte d’horreur 😀

  2. Savez-vous d’où vient le surnom (poilus) des combattants de 14-18 ?
    Non, ce n’est pas parce qu’ils ne se rasaient pas ou qu’ils étaient poilus mais parce que le mot « poilu » désignait à l’époque un homme courageux « qui en avait »
    :-))

  3. ah oui j’avais vu ce truc de « rase ton minou », quelle horreur.. me fais penser à de récentes affiches dans le métro (sans grand rapport) vendant le « papier toilettes le plus sexy de la planète », même pour ce genre de produit il s’agit de vendre du sexe. à qui a le plus gros canon, pour en revenir aux poilus.
    je préfère le Simon’s cat d’en bas 🙂

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s