Ma vie Mon oeuvre

J’ai la mémoire qui flanche…


La pensée du jour
L’oubli économise la mémoire
Jacques Perret

L’humeur du jour
J’ai bien peur que mes neurones aient pris un coup de vieux…
Ces dernières semaines, j’ai égaré mon passeport, ma carte de parking, perdu ma clé USB la plus importante, oublié les clés du bureau – je m’en suis rendu compte arrivée au 5ème étage..
J’allume mon PC, j’ouvre un document et je passe 3 minutes à me demander « pourquoi ? »
Litanie d’oublis et de problèmes de concentration…

Visiblement, j’ai besoin de vacances (Pooh 20130714-180801.jpg)!

Ouf ! Me voici partie.
Et contrairement à un certain été, je n’ai pas oublié mon maillot de bain.

Par contre, ma brosse à dents est restée sur le lavabo. J’ai juste son chargeur.
Mon antivol de vélo? À la maison…
Mes chapeaux/casquettes protègent mon lit et j’ai le choix entre deux après-shampoing « sans sulfate » pour hydrater ma crinière. Le shampoing lui…

« Where is my mind? »

Le cadeau du jour
D’aucuns diraient que tout est prétexte au shopping… Non, non. Je me fais violence 20130714-180537.jpg

20130714-173516.jpg

Publicités

9 réflexions au sujet de « J’ai la mémoire qui flanche… »

  1. Je pensais même que tu oubliais tes petits mots d’humeur, d’humour ou que tu m’avais oubliée de ta liste, à moins que tu oublies de les envoyer …. car les motifs d’inspiration ne manquent pas et rien n’arrivait …
    c’est pas trop grave, du repos et de bons moments et tu devrais repartir pour un tour, bien rechargée, avec celui de la brosse à dents !
    Prendre le temps, est une bien belle occupation inconnue de beaucoup.
    Ce sera bientôt une expression désuète, pourtant que c’est bien et ça préserve de bien des maux !
    Bonne Vacances !

  2. J’ai oublié de te dire de ne pas trop te faire violence pour les achats ! la frustration ça peut faire mal … et puis, un bibi, un sac et des chaussures assortis comme la reine d’Angleterre, ce serait sympa, sur la plage ou dans la brousse !

  3. Le mieux c’est, peut-être de continuer à oublier! Par exemple, être si bien en vacances qu’on en oublie de rentrer. Cela m’est arrivé à l’âge de 16 ans. Mes parents, inquiets de ne pas me voir, sont venus me chercher; en les voyant je me suis préparé au pire. Ils ont beaucoup ri en bénissant l’inconscience de ma jeunesse. Ce moment là, je ne l’ai pas oublié! Alors Nora, bonnes, très bonnes vacances et jusqu’à la veille, oubliez donc la date du retour.
    Amitiés,
    Philippe

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s