Et je pèse mes mots...

Olé!


La pensée du jour
Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu’on puisse autant
S’amuser autour d’une tombe
Est-ce que ce monde est sérieux ?

Francis Cabrel

L’humeur du jour
Décision du Conseil Constitutionnel : « Les sévices sur les animaux sont interdits », sauf pour du spectacle traditionnel…
Visiblement c’est de l’art de piquer un taureau jusqu’à le tuer.
Tellement fun à regarder…
Extasions-nous devant la virtuosité du mec en fluo qui se dandine devant un pauvre taureau qui se demande ce qu’il a fait pour mériter de se faire buter lentement devant un public en joie…

On devrait remettre des prisonniers dans les arènes aussi tiens, histoire de pas faire de « négationnisme culturel », pour reprendre l’expression d’un des défenseur de cette bourreautitude.

Un petit revival type gladiateurs, pourquoi pas!
Je trouve qu’on n’a pas encore poussé le concept assez loin.

Du sang dans l’arène, panem et circem
Qu’est-ce qu’on se marre…

Le cadeau du jour
Corrida m’a tuer

20120921-134054.jpg

Publicités

14 réflexions au sujet de « Olé! »

  1. Ah là là si tu savais comme je suis d’accord avec toi! Depuis quand regarder un animal se faire tuer lentement est-il un spectacle? On crie au scandale pour les tests sur les animaux et là on laisse faire sous pretexte d’une tradition répugnante. Et bien c’est triste.
    Esperons que les morts des torero s’enchaineront pour pouvoir arrêter cette pratique barbare!

    1. C est inhumain et gratuitement cruel sous prétexte de tradition
      On peut ressortir des tradis bien pourries dans ce cas… et les appliquer aux humains
      Ca me file la gerbe d entendre parler d art et de spectacle
      Comment justifier la mise à mort? Comment?

  2. Si je puis me permettre, le Conseil constitutionnel n’a jamais dit que les courses de taureaux constituaient de l’art, mais seulement qu’il n’était pas inconstitutionnel d’appliquer certaines dispositions du Code pénal de manière différente dans plusieurs régions… Autrement dit, il a simplement répondu à la demande des associations, qui prétendaient que l’autorisation de la corrida était contraire à l’EGALITE DE TOUS DEVANT LA LOI. Les journalistes qui ont relaté l’information ont tendance à simplifier les choses.

    Pour preuve, la décision :
    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank/download/cc2012271qpc.pdf

    1. C’est de la belle langue de bois!

      Il y a une loi en France qui punit la cruauté envers les animaux

      Mais la tauromachie (et les combats de coqs) entrent dans la catégorie « tradition ». Et oui, j ai entendu de la bouche du défendeur officiel de la corrida « art » et spectacle.
      Alors on peut le tourner avec toutes les jolies phrases juridiques et dans tous les sens, il n en demeure pas moins que le taureau se fait buter comme une merde sous les applaudissements.

      On aurait pu imaginer une corrida sans mise à mort, non?
      On aurait pu espérer un peu de cohérence quant à cette loi sur la maltraitance animale
      Imagine
      Le mec tabasse son chien, enucle son chat, viole sa poule ou plante des canifs dans le dos de sa vache et déclare que c est une tradition dans le village
      On fait quoi?

      1. Aucune langue de bois, au contraire ! Je ne suis pas favorable à la corrida, loin de là, mais je suis contre la manipulation de la population par la presse. Et la presse a une nouvelle fois fait des siennes. Le Conseil n’a jamais énoncé que la corrida était conforme à la Constitution.

        Une corrida sans mise à mort ? Je serais pour, c’est certain. Mais ce n’est pas le rôle du Conseil constitutionnel de s’en charger. Le saisir n’avait pas vraiment de sens : aucune disposition de la Constitution ne prévoit l’interdiction en France des actes de torture, de cruauté ou de barbarie envers les animaux… Ils n’ont donc rien trouvé d’autre que de prétendre qu’il y avait là une inégalité de tous devant la loi. Ca ne pouvait pas marcher, et le Conseil ne pouvait que difficilement donner une solution inverse.

        Accuser la justice n’a donc aucun sens : c’est au gouvernement et au Parlement d’agir et de revoir l’article 521-1 du Code pénal, ou la Constitution.

        Je reste en opposition avec la tauromachie, mais je refuse que les journalistes nous mentent pour réussir à vendre leurs journaux. Je considère la corrida comme une pratique barbare (comme tant d’autres pratiques de ce genre dont les journalistes oublient de parler : combats de coqs, massacre DE dauphins dans certaines régions scandinaves, etc.), mais je sais qu’il existe de nombreux enjeux derrière cette question. Je ne sais pas non plus si une saisine de la Cour européenne des droits de l’Homme pourra être avantageuse. Le mieux reste d’espérer que le législateur prendra des mesures. Mais arrêtons de dire que le Conseil constitutionnel défend la corrida.

        1. Je suis tellement d accord avec toi sur la Presse
          Manipulation pour influencer une opinion, faire vendre (du papier ou un iphone5) etc.
          Je me marre même souvent (jaune) du traitement de l info.

          Par contre on a une loi en France contre la maltraitance animale
          Alors si ce n est pas au CC de statuer, pourquoi ne pas dire d emblée : »adressez vous à telle institution ».

          Je pense de plus que « celui qui sait » a la responsabilité de guider celui ignore.

          Parce que là, dans ce cas précis, c est le taureau qui trinque!

          1. Le droit est assez complexe, en réalité, et chaque institution ne peut répondre qu’à la question qui lui est posée. Si un article de la Constitution avait énoncé « Les actes de cruauté envers les animaux sont formellement interdits en France », la QPC aurait ici eu un intérêt. Le Conseil aurait été saisi de la question de savoir si l’article 521-1 du Code pénal n’était pas, par hasard, contraire à la Constitution… Et il aurait dû répondre par l’affirmative. Or, rien de tel dans notre Constitution pour l’instant !
            Quelle juridiction saisir alors ? Difficile à dire ! Peut-être faudrait-il se pencher sur les éventuels traités et conventions ratifiés par l’Etat français… Mais en a-t-on ratifié s’agissant du traitement des animaux ? A vérifier.

  3. Pareil je trouve la corrida tellement ignoble, comment appeler ça « un spectacle »?? c’est tout simplement un acte horrible de cruauté. C’est incensé pour moi qu’un cc n’y mette pas fin!

  4. Vendredi j’étais à un apéro dinatoire avec une dizaine d’enfants du pays (du Sud depuis des générations quoi). Seule contre tous à essayer de défendre mon opinion sur la corrida. Les seuls « arguments » que j’ai entendu étaient : »c’est la tradition », « le taureau il a qu’à se défendre », « si t’aimes pas bah t’as qu’à pas y aller », « c’est que du bétail », « tu manges bien de la viande qui vient de l’abattoir »… A vomir.
    Aucune conscience qu’il s’agit d’un spectacle autour de la torture et dont on en tire du plaisir…

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s