Ma vie Mon oeuvre

Bye Bye Bobby


La pensée du jour
Je suis content de ma bagnole, peut-on appeler ça de l’auto-satisfaction ?
Philippe Geluck

L’humeur du jour
Ce matin, je dépose Bobby – ma Twingo fidèle destrier – chez son heuu, bref, Bobby passe son contrôle technique.
Ou plutôt « ne le passe pas. »

Rouille par ci, fuite par là, amortisseurs grabataires, le pauvre Bobby trainait la roue sans rien en laisser paraître. Je dois me résoudre à ne pas faire d’acharnement thérapeutique.

Pragmatisme de mon voisin (ancien garagiste) : « une voiture, ça se change ».
Mais c’est pas juste une voiture, c’est Bobby !
C’est mon cadeau de mariage d’abord.
Avec air conditionné (grâce à ça, on ne pense même pas à rouler vite, ce qui est préférable au vu des vibrations dès qu’on approche de 120 km/h).
Bobby qui démarre au quart de tour chaque matin, se gare dans un mouchoir, survit à ma conduite nerveuse…

Tant de souvenirs ! Tous ceux que je côtoie aujourd’hui ne m’ont jamais connue sans Bobby (et oui, tout le monde a admis une bonne fois pour toute que ma voiture ne s’appelle pas Simone).
4 déménagements.
Taxi pour mes trois chats (comprendre : ils s’y sont soulagés durant un trajet stressant chez le véto).

Je me rappelle avoir vu, un jour, la tête du Tso émerger de la plage arrière suffisamment mobile pour ne pas résister à un bon coup de boule félin.
Bon, avec le recul, c’est marrant. Mais sur le moment, voir ce lionTso de presque 8 kilos défoncer la partie qui le maintenait dans le coffre et se précipiter vers moi… je n’en menais pas large.
Ce jour là, il m’a pissé dessus et le siège en a profité.
D’une certaine façon, il y a encore un peu de lui, un « whiff » de Tso dans Bobby. Et ça m’a toujours suffi à ne pas vouloir revendre ma voiture.
L’idée que le siège – que je veux croire imprégné – soit jeté dans une casse…


La mort dans l’âme, comme le dit si bien Camus (pas Albert, hein, Jean-Claude, un soir de grosse pluie et d’annulation de concert du Johnny national – tiens… digression, il n’a pas l’air en forme lui non plus…), la mort dans l’âme donc, je me résouds à ne pas dépenser un euro pour le soigner mais à lui trouver un successeur.
Un peu comme Jonathan et Jennifer Hart (ho ho ho), quand ils ont offert Février Junior à Max leur majordome après la mort de l’original.
On a les références culturelles qu’on peut…
Moi, j’ai vu ça un jour de disette énergétique.


Février Junior… me reste plus qu’à trouver un BobbyTwo.

Quant à Bobby, tel un bon cheval qui ne peut plus concourir mais qui ne mérite pas l’abattoir, il ira rouiller tranquille chez un gentil voisin qui souhaite le conserver comme « voiture de présence » dans son jardin.

Qui sait, j’irai peut être le sniffer de temps à autre…

Le cadeau du jour

L’âge d’or de Bobby

Publicités

9 réflexions au sujet de « Bye Bye Bobby »

  1. Je te comprends parfaitement, moi-même j’ai du mal à quitter ma « Titine » !!! petite Twingo rose framboise qui m’a accompagnée dans beaucoup d’événements aussi, elle a 18 ans cette année…..pauvre Titine ! la changer sera difficile, mais il faudra bien m’y résoudre bientôt …..

  2. Bye Bye Bobby…. snif!
    Et bientôt Bobby 2 qui pourra t’accompagner pour la suite des événements, dont un qui j’espère arrivera sans trop se faire attendre!

  3. Je demande a « mon » contrôleur technique ce qu’il en pense dès ce soir Pooky
    Je te comprends une voiture c’est aussi une amie qui nous amène a nos destinations tous les jours
    Elles sont témoins de nos vies et de ce qui se passe dans nos coeurs a tout moment (et oui ce n’est pas que de la ferraille )
    J’ai eu de la peine a quitter ma Yaris bleu l’année dernière
    le problème c’est que avec les nouvelles technologies on ne peut pas compter faire les réparations sois même et il ne faut pas attendre trop longtemps avant de les changer ..

    mais avec nos anciens modèles (nous avons encore une 205 et Fiesta ), ça marche toujours c’est increvable !!
    alors ta Bobby qui est certainement de la même génération c’est vraiment dommage qu’elle ne passe pas au contrôle 😦
    bisous

  4. Tiens, j’ai raté ce billet, ravie de le trouver, entre rire et nostalgie.
    Une voiture en tant que nain de jardin, pas mal 😀
    Quant à moi, je n’en ai jamais eu, un souci en moins…
    Très touchée par ton attachement, c’est vrai, tant de souvenirs…
    PS. Un chat de 8kg, ça existe ?

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s