Et je pèse mes mots...

Au service du public


La pensée du jour
A partir de novembre, pour les clochards, il n’y a plus que deux solutions : la Côte d’Azur ou la prison.
Michel Audiard
L’humeur du jour
Cela fait des mois (plus de 12, plus de 24 même…) qu’un ami assimilé fonctionnaire espère une augmentation, une revalorisation.
Mais les temps sont durs, c’est la crise ma bonne dame et il faut se serrer la ceinture en simili peau de fessier…


Alors quand j’entends ce soir François Fillon annoncer, entres autres mesures de restrictions, que nos chers ministres ne seront pas augmentés, je m’étonne qu’on ne s’étonne pas qu’ils l’aient été jusqu’à aujourd’hui quand tout le reste était gelé!
Fonctionnaire et haut fonctionnaire : ce n’est donc pas le même combat…

Le cadeau du jour
merci à TropicalBoy pour l’autorisation d’utiliser sa création

Publicités

6 réflexions au sujet de « Au service du public »

  1. Ils sont écœurants et ne manquent surtout pas d’humilité tous nos dirigeants ! leur augmentation peut attendre un moment, leur salaire est assez conséquent et surtout, ils avaient anticipés bien avant la crise, alors…… je pense plutôt à tous ceux qui n’ont pas de salaire du tout et à ceux qui dorment dehors, qui ne mangent pas à leur faim, qui ne savent pas de quoi sera fait leur lendemain….Ceux la je les plains.Cette année encore, ils auront le droit à un repas amélioré pour les fêtes de fin d’année et ensuite, on les poussera gentiment dans la rue pour terminer la nuit ? à moins qu’avec la crise, on leur supprime carrément et, puisqu’ils le contenu des poubelles leur sont interdit, peut être seront ils invités à la table de notre cher Président ?

  2. môm a tellement raison !
    le problème c’est que je ne sais plus qui aura vraiment le courage , le talent , et surtout suffisamment d’humanité pour faire tourner le roue dans le sens inverse ..
    Ces jeunes qui n’ont plus autant d’espoir que nous avions a leur âge …
    Et qui ne savent même plus a quoi serviront leur diplômes s’ils en ont
    Ceux qui n’ont pas de diplômes et que se sentent rejetés du systèmes comme s’ils n’avaient déjà plus d’avenir .

    TOUT Ce qui se passe est très inquiétant pour « nos  » générations futures.;
    mon optimisme naturel en prend un coup là..

    J’espère seulement que le courage qui leur reste (a eux les jeunes ) paiera…..

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s