Et je pèse mes mots...

Mort aux cons ?


La pensée du jour
Il y a plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire.
Frédéric Dard

L’humeur du jour
Normalement, ce billet devait s’intituler “mort aux vaches”, mais j’ai pensé que ce n’était pas sympa pour les vaches (et oui, on pourrait écrire un annuaire avec la liste de ceux qui entrent dans cette catégorie).

Avant, quand j’étais jeune – arrrgh, ça fait mal… je reprends.
Avant, quand j’étais plus jeune, je pratiquais la pensée dualiste : j’aime ou je déteste, le noir ou le blanc, les gentils ou les méchants, les bons ou les cons…

Le temps a passé et j’ai intégré les camaïeux de gris, le sens de la nuance, mais finalement j’ai toujours très peu de tolérance pour les tordus, les méprisants, les démesurément ambitieux, ceux qui sont intimement convaincus qu’il existe une supériorité de race, de naissance, de milieu social, de compte en banque ou de place dans un organigramme qui leur confère du pouvoir sur leur prochain, ceux qui intriguent au détriment des valeurs humaines les plus élémentaires, ceux qui oublient que le gars qui vide leur poubelle ou fait leur ménage possède tout comme eux un cœur, des yeux, des poumons et un sphincter.

Mes valeurs n’ont que peu changé, elles se sont simplement affinées. Car là où je rêvais de « punitions divines » pour ces méchants, j’ai aujourd’hui envie qu’il leur arrive le pire pour des personnes de ce profil.


Je leur souhaite d’avoir BESOIN de ceux qu’ils méprisent, de ceux qu’ils estiment inférieurs.
Je leur souhaite de prendre conscience que là où toute armure de pouvoir ou d’argent est sans effet, la bonté, la bienveillance et l’amour qu’un homme donne à un autre peut beaucoup.
Je leur souhaite d’avoir une chance de changer et de devenir meilleur.

Si ça ne marche pas, faudra repenser aux poupées vaudou…

Le cadeau du jour
un cadeau d’utilité publique, à distribuer sans réserve…

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mort aux cons ? »

  1. Ah, une citation de Dard , j’adore !
    Avant, j’étais comme toi, je ne supportais pas les cons et la connerie en général, surtout ceux qui m’emmerdaient. ça me faisait même souffrir. J’ai travaillé là-dessus et ces gens-là m’indiffèrent, ils ne méritent pas l’attention, la peine qu’on peut ressentir à cause d’eux.
    Evidemment, il y a des moments où je recommence à pester, mais j’essaye d’analyser  » Pourquoi est-ce qu’ils me font cet effet-là ?  » Tout simplement parce que je leur attribue un pouvoir qu’ils n’ont pas ! Mais c’est tout à fait humain d’avoir de la colère, ou tout autre sentiment à leur égard, difficile de toujours garder la  » bonne  » distance.
    Contrairement à toi, je ne leur souhaite rien du tout. Il y a des gens qui ne PEUVENT pas changer. Tant pis pour eux. Au moins, toi et moi avons eu la chance de pouvoir changer, dans la limite de nos possibilités, et c’est tout ce qui compte !

  2. Moi je dis que quand on est vraiment « con » on le reste à vie ! ou alors, c’est que la personne ne l’est pas tout à fait puisqu’elle a eu l’intelligence de se remettre en question. Quant aux connards, pour ces gens là, rien à en tirer, c’est peine perdue en général ….. Dommage pour eux, ils ne savent pas ce qu’ils perdent.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s