Billet allégé.·Et je pèse mes mots...

Ubu, toujours Roi


La pensée du jour
Le privilège de l’absurdité est réservé à la seule créature humaine.
Thomas Hobbes

L’humeur du jour
Dans la série « mieux vaut être jeune et bien portant »… parmi les infos du jour, le trou de la sécu, qui n’est plus un trou mais un gouffre. Solution trouvée? Encourager un peu plus une médecine à deux vitesses en déremboursant certains soins et médicaments par exemple…

En cadeau aujourd’hui, 3 exemples très concrets de « comment faire des économies sans léser les patients peu fortunés ».
Oui, c’est un billet cheap et ultra light.
La faute, dans le désordre, à grosse fatigue, trop de mèches blondes qui empêchent une bonne concentration – tout le monde n’a pas la chance d’avoir plusieurs cerveaux bien irrigués, comme notre cher Président – mais surtout à une très mauvaise adéquation énergie/inspiration. Il se trouve que lorsque les idées viennent, je suis soit sous la douche, soit en train de m’endormir ou mieux en séance sportive.
Dans les 3 cas, le duo stylo/carnet de notes n’est pas indiqué.


Suggestion 1 : mieux réglementer les dépassements d’honoraires. Ce qui évitera à certains généralistes parisiens de facturer (je ne trouve pas de meilleur mot) 45 ou 150 euros la consultation. A ce prix là, j’ai l’impression de financer l’achat de ses toiles de maître sur le mur… S’il y a une chose à laquelle je ne pensais pas, en bonne provinciale, c’était de demander un devis avant de valider un rendez-vous chez le médecin si la gorge me grattait en pleine journée de travail. Ça fait quand même cher l’angine…


Suggestion 2 : essayer d’avoir un « parcours santé » logique. Un proche est ORL et peut vous soigner en acte gratuit ? Il faudra tout de même payer une consultation chez votre référant pour qu’il vous autorise à aller voir votre ORL gratuit et que les ordonnances de ce dernier soient correctement remboursées. De l’aveu même du gentil monsieur de la sécu « oui, c’est totalement absurde et oui, on perd de l’argent » (je n’ai pas osé ajouter « et moi, je perds du temps »)

Suggestion 3 : en étant un peu plus vigilant sur les thalassos de complaisances, les séances d’UV préparatoires au soleil et autres arrêts maladie pour dépression de trèèèèèèès longue durée qui ne veulent plus rien dire. S’il n’était pas mort, je parlerais même de ce gentil sexologue qui faisait payer ses séances « pratiques ». Une petite pipe aux frais de la sécu, ça a son charme…

Moi, ce que j’en dis…

Le cadeau du jour

Publicités

3 réflexions au sujet de « Ubu, toujours Roi »

  1. Bien d’accord avec toi, le trou de la Sécu se creuse de plus en plus, ce n ‘est plus un trou, c’est un gouffre….alors que nous sommes de moins en moins bien remboursés… Il est urgent de mettre de l’ordre dans cette mauvaise gestion. La Sécurité Sociale a t’elle encore de l’avenir ? j’ai peur pour la génération actuelle.

  2. On pourrait aussi parler des psys qui facturent d’entrée de jeu les 10 séances qu’il a déjà évaluées. Ou bien les praticiens qui vous font 5 séances au tarif fort remboursées et le reste moins cher mais « en liquide »
    Et le meilleur pour la fin. Le medecin qui s’étonne que vous ne le régliez pas en liquide. Mais je m égare…

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s