Ma vie Mon oeuvre

Sur mon vélib, Puto ergo Sum


La pensée du jour
Glace : matière à réflexion.
Léo Campion

L’humeur du jour
On va dire que quelque part, entre les Pensées de Pascal et celles de Loana (ou de toute autre têtue comme une moule issue de la télé réalité), se situent les miennes. Mes petites élucubrations matinales, activées par le trajet en vélib Gare du Nord- Odéon. Et oui… « J’me dépense, donc je suis » .
Et vous allez le constater, un rien suffit à démarrer mes réflexions. Ce matin, un cycliste me dit « bonjour » à un feu. Je réponds et là il ajoute « vous avez une très jolie voix » .
Réaction numéro 1 : rougir comme une niaiseuse et bredouiller « ho, heuuu ». Activité du neurone : zéro…
Réaction numéro 2 : sourire mais me dire « Ma voix ? Basé sur un simple «bonjour» ? Mince alors, j’suis si mochtrone que ça ? ». Nope. Ce n’est pas mon genre de penser des choses comme ça. Même quand j’arbore un menton d’ado acnéique en rupture d’eau précieuse…
Réaction numéro 3 : le grand sourire avec la brillance Email Diamant assorti d’un merci non de reconnaissance, mais d’acquiescement, du genre « Hum, Bravo, quel discernement… Monsieur a le goût juste et rapide. »
Je vous laisse deviner quelle option j’ai choisie.
Car presque autant que j’aime mon neurone, j’aime le son de ma voix. Celui que j’entends quand je pense et quand je parle. J’aime jouer avec, prendre une «voix d’aéroport», une voix de décérébrée, une voix sèche… toute la gamme y passe.
C’est un outil dont je me sers au travail, et avec lequel je joue en privé. Après tout, les frères Bogdanof jouent à s’implanter des fesses dans leurs joues (ils font joue-joue !!) et des raies du c*l dans leurs mentons, alors, je peux bien jouer avec ma voix !

Une grande frustration serait de devenir définitivement aphone (tiens, rien à voir, mais il existe une marque de téléphone « afone » , je trouve ça drôle). Ou de devenir plus « Allo Macha » que « demimoooresque » quand j’ai une de mes 3 angines annuelles…

Par contre, je suis incapable de m’écouter sur un répondeur ou un enregistrement. D’abord, ce n’est moi qui émet ces variations maniérées (si ? vraiment ? mince alors) ou ces mots trainants en fin de phrases, ou… le plus souvent, je ne me reconnais pas. Je me rassure en me rappelant que lorsque j’écoute les messages des autres, je me fais la même réflexion. Donald Duck par-ci, Dani Boon par là. Il y en a même une qui se croit dans un film X quand elle m’appelle pour fixer un déjeuner… mais là, je la soupçonne de faire exprès…

Ooops, il est l’heure de devenir muette et de garder ma voix pour le travail.

Le cadeau du jour
Si comme moi vous souhaitez cogiter dès potron minet, offrez vous un trajet vélo-bureau!

Publicités

9 réflexions au sujet de « Sur mon vélib, Puto ergo Sum »

  1. Comme je pense très bien te connaitre, je devine aisément quelle option tu as choisie Pooky…. j’adoooore l’illustration du « Paris en vélo » ! elle est géniale.

  2. Moi aussi, j’adore ce dessin. t’es qui dessus? le chat ou l’éléphant?
    en tous cas, j’ai bien ri en te lisant.
    mais je ne vais pas aider le schilblick, je n’ai aucun avis sur ma voix et naturellement, j’adooooooooooore la tienne (c’est la bonne réponse?)

  3. C’est vrai que tu as une très jolie voix Pooky
    je l’ai remarqué la première fois que tu m’a appelée .Elle est très claire ..

    Tu m’as fais bien rire avec les frère Bogdanof
    Chaque fois que je les vois je me demande ce qui leur est arrivé !
    mauvais chirurgien, ou l’âge qui les fait changer
    martiens peut être ..
    Mystère ….

  4. Quel billet réjouissant ! Cela fait du bien de te lire, tu sais çà ? C’est aussi la combinaison de ton phrasé, des mots, et de ta voix ou tes voix qui sont si agréables. On sent qu’il y en a sous le couvercle et en plus c’est pétillant comme du champagne.
    Au fait, arrête de focaliser sur tes deux boutons au menton. Plus tu y penses, plus ils mettront de temps à disparaître (expérience, expérience!). J’ai la crème miracle, çà t’intéresse?

  5. j’aime beaucoup ce visuel :-D. Votre voix est belle, c’est vrai, quant à la mienne, je suis comme vous, je l’apprécie en son « réel » mais sur un enregistreur ou un répondeur je suis, comment dire, interloqué ?! C’est pourquoi (vous le savez) je ne peux m’empêcher d’avoir une voix différente sur ce type d’appareil, c’est ce qu’on appelle prendre une voix téléphonique… De là me spécialiser dans le téléphone rose (existe-t-il toujours d’ailleurs ? lol)… :-p

  6. Trop drôle ! Mais il t’en arrive des trucs ! Je suppose que tu potes un casque quand tu circules en vélo. Le mec aurait pu dire :  » Oh que vous avez de beaux cheveux !  »
    Allez, il a fait l’original, il aurait pu te demander :  » On se serait pas déjà vus quelque part ?  » ou  » Vous habitez chez vos parents ?  »

    Personnellement, je n’aime pas ma voix. Elle est plutôt grave et quand je m’écoute, je la trouve trop aigüe.

    Ah oui, j’avais remarqué que tu faisais de l’effet avec ta voix, que tu joues avec, et je n’aime pas ça. On sent que tu réfléchis à ce que tu dis, que tu mesures, mais moi, ça me mets mal à l’aise, j’ai l’impression d’être chez ma psy. Avec mes copines, j’aime mieux les échanges spontanés mais bon, avec un neurone, tu as peut-être besoin de plus de temps !!! Je ne dis rien parce que moi je marche au ralenti, le temps que ça monte au cerveau !

  7. Tu laisses ta longue chevelure flotter au vent !
    Je sais pas que tu ne joues pas, mais ça fait très thérapeute !! Du coup, je vais me sentir obligée de t’envoyer un chèque après chaque consultation on raye et on met conversation ! Je plaisante bien sûr !

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s