Ma vie Mon oeuvre

Du coq à l’âme


La pensée du jour
Combien généreuse est la vie pour l’homme, mais combien l’homme se tient éloigné de la vie !
Khalil Gibran

L’humeur du jour

Le réveil sonne et mes pensées vagabondent. Colorées par les premières infos entendues – message pour moi même, trouver un système pour ne plus entendre les infos avant une heure décente…

Tout est matière à cogitation.

La pseudo SDF, qui fait l’aller-retour Orry-Paris imbibée façon Bob l’Éponge, n’inspirant plus la pitié mais l’agacement des passagers, pour certains au train de vie plus modeste que le sien.
La diversité des voyageurs, les mines fatiguées, usées, rattrapées par le temps qui passe.
Les vrais SDF qui ponctuent mon trajet de cycliste bobo, semés là au printemps, levés beaucoup plus tôt en été qu’en hiver. Faire mine de ne pas voir qu’ils fouillent les poubelles à la recherche de nourriture, ne pas les ignorer non plus. Equilibriste sur mon Vélib.
Entendre des bribes de conversations, devenir indiscrète et imaginer la suite de toutes ces vies croisées…
Extrapoler.
Penser à la difficulté de vivre, occupation à plein temps, bien plus profonde que simplement respirer et être organique, bien plus exigeante que d’exister socialement.
Vivre.
Pas « jouer » la vie. Etre.
Lutter contre ma propension à me rapprocher de cet absolu en excluant ceux qui, plus ou moins consciemment font semblant.
Et puis non, ne pas lutter.
Eriger cette intransigeance en hygiène de vie.
Du vrai. Rien d’autre.
Le vie est bien trop courte et le temps me manque déjà.

Le cadeau du jour
Elle est Free. ella a tout compris.

Zibou, ma mini minette adorée, blottie sur moi, toute sereine, bienheureuse

Publicités

31 réflexions au sujet de « Du coq à l’âme »

  1. Pooky, je ne sais quoi te dire.
    je suis touché. je ne peux même pas expliquer pourquoi.
    si
    juste une chose
    la vie est toujours trop courte pour ceux qui sont vivants et elle ne fait que durer pour ceux qui « passent »
    je ne suis pas clair

  2. J’ai envie de dire que pour Zibou, la vraie vie, c’est justement être blottie contre sa « maman » ! c’est Zibou câline tout simplement ! je te trouve bien mélancolique ma Pooly dans ce billet ? serait ce à cause de ce temps gris ? allez courage….

  3. Et encore rien de morbide…ce matin je tombe sur un article sur les centenaires japonnais…nos concurrents face à notre fameux régime méditerranéen ! eh bien les autorités ont décidé de les récompenser ville par ville, et qu’ont-ils découvert ?? que les enfants avaient dissimulé leur décès à l’administration pour pouvoir toucher leur pension….depuis quelques 30 ans pour certains, le centenaire étant toujours dans les murs, ou à la cave. C’est cru, mais c’est aussi ça la vie, une bassesse humaine pour des raisons d’argent et pour pouvoir (sur)vivre. J’ai bien peur Pooky que la Vie que tu imagines n’est accessible qu’à certains qui sont dans un certain confort intellectuel et financier…les autres doivent se battre et ne sont donc pas free.

  4. « Pas jouer la vie, être ».
    Jolie phrase à n’en point douter!
    Mais pour « être », encore faut-il vivre dans une certaine sérénité, autrement dit disposer d’un « minimum » de confort (appelons-le comme cela) … pour l’essentiel confort physiologique et confort psychologique. Or c’est sans doute parce qu’une majorité d’hommes et de femmes n’ont pas « trouver » ce confort et n’en disposent pas, qu’ils « jouent » leur vie et ne « sont » pas, tout simplement.
    Beaucoup de gens vantent tant la nature, et en particulier le monde animal, comme si l’homme était un « truc » à part. Or tous feraient bien de regarder la nature au fond des yeux, d’observer plus attentivement le monde animal, qui, elle et lui, ne jouent pas à la vie, mais « sont ». Sans doute alors reviendraient-ils en courant vers le monde des êtres humains, certes pas très beau, mais beaucoup moins violent que la nature et le monde animal, absolument sans pitié.

  5. Je dois dire que mes pensees n’allaient pas dans cette direction. J’avais plutôt en tête l’oubli de notre mortalité et les personnalites derrière lesquelles nous nous cachons, inconsciemment ou non, dans nos interactions avec Autrui.

  6. Lire à ce propos l’excellent papier de Luc Ferry dans Marianne, « L’Odyssee », parabole du voyage du chaos a l’harmonie, du hors de (chez) soi vers le (chez) soi.

  7. J’ai n’ai rien vu de mélancolique à ce billet mais ce besoin que tu as d’avancer même si tu dois blesser des gens au passage. On en est toutes les deux là ! Ton billet est au contraire serein, apaisé, tu sais mieux ce que tu veux, qui tu es, et pour cela, il faut faire le ménage.
    Oui, retourner chez soi, tu devrais lire les Clarissa Pinkola Estés, c’est tout à fait bien expliquer.
    Et pas besoin de confort quel qu’il soit pour atteindre une certaine sérénité. On l’a ou on ne l’a pas. Pour cela, il faut se détacher du superflu et s’attacher au contraire à l’essentiel. C’est un truc qui ne s’explique pas, qui ne se comprend pas, ça n’a rien d’intellectuel. C’est un truc qui se vit ! La connexion avec son chat, l’amour qu’il nous donne, au-delà de tout, un truc qu’on ressent au plus profond, l’essentiel oui… Un truc qu’on peut aussi partager avec certaines personnes, et la frustration des autres relations, la mettre au placard, oui parce que la vie est belle quand on sait la voir, il faut, pour cela, être dedans et dehors à la fois. Belle journée à toi et merci pour tes pérégrinations cogitales.

  8. « Se détacher du superflu et s’attacher au contraire à l’essentiel »! Excellente résolution. J’adhère à 100%! Mais qui peut affirmer honnêtement qu’il l’applique au quotidien ?

  9. Il y a beaucoup de personnes sur terre, à commencer par les sdf que nous rencontrons tous, qui savent ce qu’est l’essentiel et qui n’ont aucune idée du superflu…seulement leur essentiel n’est pas le même. Effectivement certains s’attachent à leur chien, car il est leur seul compagnon…mais ça ne les nourrit pas complètement et sereinement. Avoir de belles idées n’appartient qu’à ceux qui ont résolus un certain nombre de points …a contrario, « la sérénité on l’a ou on l’a pas »…pourquoi perdre son temps à vouloir l’atteindre ? c’est un peu trop tranché, non ?

  10. C’est un peu pénible que tout ce qu’on dit ici soit repris systématiquement. Chacun peu exposer son point de vue sans que ce soit obligatoirement décortiqué ? Moi je dis ce que je pense selon ce que mes expériences m’ont appris, après, chacun fait ce qu’il veut. Et puis, je répondais à ma copine Pooky !

  11. Absolument Pooky!
    Rappelons nous que le philosophe Diogène qui, du fait de sa façon de vivre, peut être considéré comme une sorte de sdf de l’époque d’Alexandre le Grand (il vivait dans tonneau) a cassé son écuelle qui lui servait à boire quand il a vu un enfant utiliser uniquement ses mains pour se désaltérer. Alors que dire de nos sociétés modernes, cernées par le superflu, au point d’étouffer.
    Aujourd’hui, un Français consomme environ 175 litres d’eau au quotidien, alors que dans certaines parties du monde, pas si lointaines de la France, ce n’est bien souvent que quelques litres par jour et par personne. N’est-il pas permis de penser que dans notre consommation quotidienne en eau, plusieurs dizaines de litres peuvent être qualifiées de « superflues » ?

    Nos superflus ne sont-ils par leurs manques ?

  12. ha il manque l’essentiel : le « ton ». nous serions tous autour d’une table avec un verre de blanc (au hasard), on referait ce débat comme on refait le monde

    je suis pour un échange d’idées (pas pour les bras de fer) parce qu on a alors un autre point de vue pour cogiter, mm si in fine, on ne change pas nécessairement d avis. ça permet de le nuancer

    quant au superflu, je ne le « vis » pas comme ça
    je n’ai qu une vie
    ce qui m’apporte bien ou mieux être n’est en rien superflu
    que ce soit du foie gras plutot que du foin
    une douche un peu longue mais ô combien relaxante plutot qu une lèche à la Zibou, si ça me fait du bien, si ça répond à une envie réelle, c’est pas superflu
    mais c’est parce que je n’éprouve pas de bien/mieux être à me doucher au champagne à la maniière de Naomie Campbell!
    c’est difficile voire impossible d’établir une vérité universelle à partir de nos ressentis
    mais partager lesdits ressentis fait réfléchir et à défaut de devenir « parfaits », on peut essayer de devenir « meilleur »
    non?

    tiens, je boirais bien une coupette du coup!!

  13. ça me fait penser à autre chose ce que tu dis là Sam
    parfois, quand je suis dans métro, je vois des africains habillés en « années 70 » et très maigres et fatigués, Huggy les Bon Tuyeaux mais pas fashion du tout, pas relax non plus
    et intérieurement mon premier réflexe est de les plaindre
    parce que je « juge » avec mes critères
    alors que c’est limite de ma part en fait!
    de quel droit mes critères seraient meilleurs que les leurs? qu’est ce que je sais d’eux?

  14. Juste une dernière remarque Pooky : une douche un peu longue mais ö combien relaxante … je ne doute pas que vous la méritiez amplement … mais d’autres, dans d’autres pays, la méritent aussi … alors peut être qu’un « léger » rééquilibrage pourrait être envisagé … d’autant plus que ces pays dont je parle sont souvent ceux qui sont pillés notamment pour leur matières premières qui entrent dans la fabrication de beaucoup de nos « superflus ».

  15. Il y a une trentaine d’années, trier ses ordures aurait paru « étrange » pour la quasi totalité de la population. Aujourd’hui, il y a plusieurs poubelles, et tout le monde, ou presque, le vit très bien. Or à l’époque, les premiers qui ont parlé de tri sont passés pour des fous dangereux.

  16. Quant à votre commentaire sur la mode « années 70 » portée par certains Africains dans le métro, sachez seulement qu’ils ne choisissent pas vraiment. Il suffit de croiser d’autres Africains, ayant les moyens, et vous verrez qu’ils sont habillés comme nos jolis traders ou nos agents d’assurance (ce qui n’est pas mieux, j’en conviens).

  17. Alceste ? Oh la la, vous me prêtez bien des talents que je n’ai pas. Mais vous pouvez toujours vous engager, individuellement, dans des actions, sur le terrain … elles sont nombreuses …

  18. oui, je m’en doute
    par contre, ça ne veut pas nécessairement dire qu’ils sont malheureux
    faut vraiment que je détaille chaque pensée?

    Jean François : bon sang de bonsoir, lâchez ces elipses : vous avez des pistes, des idées, des noms d’assoce, donnez les! partagez!

  19. Savez-vous comment sont nés les fameux pantalons Baggy ?
    Dans les populations défavorisés du Bronx où l’on refilait le pantalon trop large du grand frère au cadet … et ça pendait aux fesses. C’était pas du tout « fun » à l’époque, croyez-moi.
    Or il a fallu que des c… de créateurs de mode voient cela pour lancer « une tendance » ….
    Une grosse opération de marketing derrière tout cela, et le tour est joué.
    Donc ne croyez pas que ces Africains que vous croisez choisissent forcément leurs habits … ils les subissent

  20. Des pistes, des noms d’associations !!!! Mais attendez, vous en avez plein Internet.
    Savez-vous qu’il y a des jeunes qui, par exemple, partent faire des chantiers internationaux pendant leurs vacances … histoire de bâtir un dispensaire dans tel pays, d’ériger une retenue d’eau dans un autre.
    actuellement, dans 11 pays de l’Afrique sub-saharienne, est lancé un grand projet de muraille verte …. des dizaines de millions d’arbres à planter.
    des Etudiants américains sont venus place, quelque étudiants français … histoire d’aider
    Rappelons nous le regretté Balavoine qui collectait de l’argent ici pour aller installer des pompes en Afrique.
    Il y a donc des tonnes d’actions en cours … et d’autres qui ne demandent qu’à être lancées

  21. Allez ma petite Pooky, prends-toi la ta petite douche un peu plus longue. La raccourcir ne rendra pas plus heureux les gens qui ne se lavent pas !
    Devenir malheureux ne rendra pas les malheureux heureux mais agrandira le nombre de malheureux !

    Envoyer du riz en Afrique qui sera interposé par les gens au pouvoir donc les riches donc ceux qui n’en ont pas besoin…
    Les tas de trucs envoyés pour le tsunami qui n’a pas été redistribué …
    Des associations, y en a plein, mais des honnêtes ? On veut des noms ! Du concret boudiou !

  22. Ah oui, tiens, Emmanuelle Béart était présidente de l’unicef, elle est allée sur le terrain, elle a vu, mis la main à la pâte. Elle a tout arrêté, et dans un article, elle disait à quel point tout cela était vain. Si elle pense et dit ça, je me dit : Ben merde ! Quoi faire et comment faire ? Bon, depuis j’ai trouvé ma petite recette perso. Parce que si le tri ne passe plus pour quelque chose d’étrange, y a encore du boulot à faire. Il y a des gens pour qui ce n’est pas encore une évidence, des gens qui s’en foutent royalement de la santé de leur planète et de leur santé par la même occasion. Dis moi comment tu tries tes déchêts je te dirai qui tu es ???? Tiens, faudra peut-être que j’écrive un roman là dessus !!!! Ma pauvre Pooky, avec toutes nos super 10 000 idées par jour, on va pas y arriver !
    Et si le tri était quelque chose de pratiqué par tous, dans les zoos on ne ferait pas passer le message, très intelligemment d’ailleurs, par l’entremise de spectacles d’animaux : si les perroquets peuvent faire le tri entre verre, papier… vous pouvez le faire aussi ! Comme quoi, la bataille est loin d’être gagnée !

    Allez on sait qu’il y a des choses qui vont mal dans ce monde, rien qu’en France, mais ça date de la nuit des temps…

  23. Jean François, à quoi sert vos interventions ici ? Je me demande ce que certaines personnes ont besoin de venir polluer les autres ainsi? Vous n’avez sans doute rien d’autre de mieux à faire. J’ai de la peine pour vous. Je crois qu’il ne faut même plus faire attention à lui !

  24. Très sincèrement désolé d’avoir polluer le blog de Pooky.
    je vous promets de ne plus jamais le faire.
    Passez quand même une bonne soirée.

  25. Alors la, BRAVO 🙂
    C’est LA parfaite illustration de l’expression « du coq à l’âne »
    On part d’un Billet mi contemplatif mi melancoliqur et ca se termine en…
    Du coq a l’ane au Coq a l’ame, il n’y a eu que quelques clics !

  26. Qui est le coq qui est l’âne ??? Chut ! En tout cas, Il est certain que notre Pooky a de l’âme !
    Tiens, toi qui est spécialiste es communication, il va falloir que tu nous fasses une Pookinade sur ce qui peut se passer sur un blog par exemple. Et je serai ravie d’avoir l’avis de Tom, Mom, Andréa et toutes tes bonnes et bons copains !!! Pas pour donner LA réponse mais juste pour savoir ce que chacun en pense.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s